Réthymnon

C'est la capitale d'une des quatres régions (La Canée, Réthymnon, Hêraklion et Lassithi) que comporte l'île. Son aspect actuel et notamment ses fortifications sont dues aux Vénitiens. Tous comme à Hêraklion, des travaux sont effectués dés 1540 pour construire une muraille au sud de la ville puis une forteresse sur la colline de Palaikastro en 1573. C'est en 1590 que les travaux seront achevés.

La forteresse. L'ancienne mosquée du
Sultan Ibrahim.

Cependant, les Vénitiens s'aperçoivent vite que cette nouvelle forteresse (Fortezza) ne peut contenir l'ensemble des habitations pour le peuple. Ils décident alors que la forteresse abritera seulement les administrations vénitiennes, l'autorité militaire et la cathédrale San Nicolo.

Pendant ce temps, à l'intérieur de la ville, de nombreux bâtiments luxueux privés et publics font leurs apparitions. On peut parler entre autre de la fontaine Rimondi (1626).

La fontaine Rimondi.

Le coeur de la ville n'a pas d'après moi le charme de la ville de la Cannée, mais demeure cependant très intéressant pour celui qui désire flâner et partir à la découverte de bâtiments à l'architecture influencées par les arabes, les turcs ou les vénitiens. La mosquée Neratzes (ci-dessous), est à l'origine l'église Santa Maria. Transformée en mosquée en 1657, son minaret sera ajouté en 1890. Elle abrite de nos jour, le conservatoire.

La mosquée Neratzes. Balcon en bois.

Promenez vous et retrouvez l'ancienne école primaire Turque avec son magnifique portail d'entrée, retrouvez aussi des nombreuses fontaines Turques aux inscriptions sculptées dans la pierre, telle que celle de la rue Koronaiou: "Cette fontaine fut construite pour que les gens puissent boire de l'eau. Que ceux qui en boivent et de désaltèrent, fassent une prière pour l'âme de celui qu'il la construite - 1863".

Enfin, pour finir, n'oubliez pas de visiter le Monastère Sacré d'Arkadi. Situé à 500 mètres d'altitude et à 23 kms de la ville de Réthymnon, il est d'une architecture trés particulière.


requete invalide supp ip