Histoire et Géographie

La Grèce antique occupe une place essentielle dans l'histoire humaine et dans l'architecture. Tout commence par l'arrivée en Grèce des Achéens en 2200 avant J.-C. Ils s'installent dans le Péloponnèse avant 1600. Les Achéens (aussi dénommés Mycéniens) sont des guerriers et sont en conflit avec le royaume de Cnossos en Crète. C'est d'ailleurs eux qui sont responsables, entre 1450 et 1400 avant J.-C. du déclin des Minoens. Ils construisent des forteresses entourées de puissantes murailles. La plus connue est celle de Mycènes (1350 avant J.-C.) où un linteau de 20 tonnes repose sur les chambranles de la majestueuse Porte des Lions. Le site de Mycènes se situe sur une colline au nord du golfe de Nauplie.

Mycènes: la Porte des Lions.

Le monde mycénien prend fin vers le XIIe siècle avant J.-C. par l'invasion des peuples Doriens et Ioniens. Les Doriens passaient pour être les descendants d'Hercule. Les Ioniens eux venaient des Cyclades. La grèce est alors le théâtre de profonds bouleversements pendant près de 500 ans. Durant cette période, la colonisation de l'Italie et de la Sicile débute (VIIIe siècle avant J.-C).

Retrouvez toutes les villes et sites importants (point sur la carte ci-dessous) de la Grèce en cliquant dessus.


Les premiers temples (ou palais funéraires ?) dates du IXe - VIIIe siècles avant J.-C. semble t'il. Ces premiers édifices situés à Thermos, à Lefkandi ou à Erétrie comprennent en partie les premiers éléments qui constitueront au fil du temps les grands temple Grecs. On y trouve:

- Un porche,
- Un vestibule,
- Une salle principale,
- Une ou plusieurs salles rituelles,
- L'abside,
- Le péristyle (colonnes en bois à l'origine).

Le premier grand temple Grec qui reprend cette architecture est le Temple d'Héra à Olympie. Erigé en 600 avant J.-C., il comporte un péristyle de 6 colonnes en façades pour 16 colonnes pour les cotés. De style dorique, les colonnes sont à l'origine en bois puis remplacées par des fûts en pierre (tuf). A cette même époque est construit le Temple d'apollon à Syracuse en Sicile. On distingue deux types de chapiteaux doriques: un dit archaïque (début du VIe siècle avant J.-C.) et l'autre classique (vers le IVe siècle avant J.-C.).

Chapiteau dorique archaïque. Chapiteau dorique classique.
 
Définition de quelques termes généraux d'architecture.
(Ici les chapiteaux sont de types classiques.)

Les temples de la Grande-Grèce (Italie et Sicile) n'ont pas connus les ravages des différentes guerres qui ont secouées la Grèce contientale. Ils sont restés dans un bon état de conservation comme l'on peut le remarquer pour le temple de la concorde à Agrigente et pour le temple de Ségeste tous les deux situés en Sicile. Il ne faudrait pas oublier les temples de Paestum (ville grecque de Poséidonia au sud de Naples en Italie) qui restent dans un état admirablement conservé.

Les temples de la Grèce continentale n'ont pas résistés aux guerres et aux tremblements de terre. Le site de Delphes offre un paysage grandiose mais peu de monuments. Par contre le site d'Epidaure offre au voyageur un grandiose théâtre: construit à flans de colline son diamètre est de 120 mètres. Il reste bien sur l'Acropole d'Athènes où la construction du nouveau Parthénon est entièrement due à Périclès en 447 avant J.-C. Il est bati sur l'ancien Parthénon mis en chantier par Pisistrate, tyran d'Athènes de 561 à 555 avant J.-C.

Voici enfin pour terminer un tableau chronologique des monuments et évènements de la Grèce antique:

Av. J.-C. 2200-1000 1000-600 600-550 550-500 500-480 480-450 450-430 430-400 400-360 360-330
Période: Mycènes Colonisation Période archaïque Sélinunte Delphes Le classicisme Périclès Déclin d'Athènes Forteresse Fin du classicisme


requete invalide supp ip