L'île de Capri

Changement de décors pour cette île bien particulière située dans le prolongement de la baie de Sorrente. On y vient principalement de Naples ou de Sorrente par bateaux pour une journée pour découvrir les deux principales villes que sont Capri et Anacapri. Une seule journée pour découvrir cette magnifique île, que c'est dommage ! Pour ceux que la marche ne fait pas fuir, je conseille plusieurs itinéraires afin de découvrir en douceur cette île sans se précipiter. On est en vacances que diable !

Située au nord de l'île, le port de Marina Grande vous accueille dés votre arrivée par bateau. La vue ci dessous est prise de la ville d'Anacapri à 290 mètres d'altitude environ.

Vue du port Marina Grande.

L'île est d'une superficie d'environ 10 km² (d'une longueur de 6 km pour 2 km de largeur au maximum). La cime la plus haute de l'île se situe au Mont Solaro à l'altitude de 590 mètres. On accède au mont Solaro par un télésiège depuis Anacapri où l'on peut profiter d'un magnifique panorama de l'île. On y distingue parfaitement l'extrémité de la baie de Naples, située à 5 km seulement.

Vue du Mont Solaro.

Itinéraire 1: pour une première visite de l'île après un débarquement au port Marina Grande, on se dirigera tout naturellement vers le funiculaire afin de rejoindre le coeur de la ville de Capri situé sur la place Umberto I. Cette place est sûrement le point de rendez vous le plus connu de l'île. De là, partent tous les itinéraires de découverte de l'île. On commencera par visiter l'église Saint Etienne (XVII ième siècle) puis on se plaira à se promener dans le bourg de Capri, à travers ses ruelles, à la découverte de maisonnettes, de tonnelles, de terrasses, de balcons fleuris dans une multitude de couleur.

C'est ainsi, pour une première mise en jambes, que l'on commencera à découvrir cette magnifique île.

L'île de Capri dans les bougainvillées. L'île, les plantes vertes et les tomates !

Itinéraire 2: après une bonne nuit de repos, je vous propose de découvrir le sud est de l'île pour y découvrir l'arc naturel et les îles Faraglioni. Départ de la place Umberto I, prendre les voies Botteghe, Fuortovado, Croce puis Matermania. A la fin de cette voie, on passe le restaurant, tout droit pour arriver à l'arc naturel. On assiste alors à la vision d'un rocher en forme d'arc qui se détache si bien sur le fond bleu de la mer et du ciel.

En revenant sur ses pas, et en prenant à droite juste avant le restaurant, un long escalier (qui descend !) vous amène à la grotte de Matermania. En continuant cet escalier, on apercevra la Villa Malaparte puis en continuant sur la voie Pizzolungo, notre chemin nous fera découvrir de magnifique vue pour arriver aux pieds des îles Faraglioni. La même voie nous conduit ensuite au belvédère Tragara ou de nombreux touristes venant du bourg de Capri se retrouvent. C'est en effet un des chemins des plus facile pour découvrir la baie Marina Piccola en passant par les voies Camerelle et Tragara depuis la place Umberto I.

Paysage de l'île.

Itinéraire 3 : après une seconde bonne nuit de sommeil, je vous propose d'aller à la rencontre d'Anacapri. Pour les plus courageux, il y a l'escalier phéniciens de 800 marches (mais j'en ai compté plus de 1000 !) qui part du début de la voie Marina Grande située au port. Pour les autres, il y a des bus locaux qui vous amène directement au centre d'Anacapri. Pour ceux qui ont peur du vide, placez vous du coté opposé à la mer dans le bus car sinon cela va vous faire tout drôle ! Il y a toujours un grand 'Oh.....' dans le bus plein de touristes à un moment précis de la montée vers Anacapri. Allez savoir pourquoi ... !

La pinacothèque d'Anacapri: vue de l'extérieure et de la cour intérieure.

A Anacapri vous visiterez absolument l'église Saint Michel (XVIII ième siècle) pour découvrir son magnifique pavement en majolique. La villa 'San Michele' d'Axel Munthe fait aussi partie de la découverte de l'île. C'est la seule villa privée ouverte au public et conservée dans son état d'origine. Elle permet de s'imaginer la vie de ces grands hommes célèbres amoureux de leur île. Le docteur Axel Munthe (1857-1949) Suédois d'origine, est l'auteur du 'Livre de San Michele' (publié en 1929) où il décrit la création de sa villa.

Différentes vues de la Villa 'San Michele' d'Axel Munthe.

Depuis le centre d'Anacapri, vous n'oublierez pas de prendre le télésiège pour le Mont Solaro pour y découvrir un magnifique point de vue de toute l'île et d'y revenir à pied par un chemin de randonnée trés facile.

S'il vous reste quelques forces pour l'après midi, vous pourrez aller découvrir la grotte bleue ou aussi appelée "Grotta Azzurra" qui découverte en 1826 rendit célèbre l'île de Capri. Vous aurez peut être plus de chance que moi, puisque qu'en septembre 2003 la marée étant trop haute, la visite de la grotte était impossible. Cependant il reste encore une promenade à faire si vous avez besoin de vous remuez: allez faire un tour à la Pointe Carena au sud ouest de l'île où il y a deux magnifiques point de vue à découvrir par beau temps.

L'église Sainte Sophie à Anacapri.
(Attention: l'image en lien est de 1047*703 pixels)

Itinéraire 4 : au nord est de l'île, il reste encore à découvrir la Villa Jovis (ou Villa de Tibère) de l'époque romaine. L'empereur Tibère y aurait vécu et gouverné l'empire romain jusqu'à sa mort en 37 ap. J.-C.. Son emplacement situé sur des parois rocheuses à 300 mètres d'altitude est très impressionnant.

Bonne visite à toutes et à tous.


requete invalide supp ip