Un peu d'histoire


"Aqui nasceu Portugal"

Ici est né le Portugal,
à Guimaraes.

L'édification de cette ville remonte à un temps antérieur à la fondation de la nationalité portugaise. Plus qu'une simple naissance, la cité précède et prépare la fondation du Portugal. Elle est le berceau d'où naîtra non seulement son prince Dom Afonso Henriques mais aussi son royaume.

C'est à l'issue de la bataille de Sao Mamede le 24 juin 1128 que le jeune Dom Afonso Henriques, vainqueur des troupes de sa mère, allièes aux troupes du roi de Castille et Léon, devint le premier roi du Portugal. Cependant le Portugal repassa sous la dépendance de l'Espagne en 1580 avec Philippe II.

Aujourd'hui le Portugal dont la monnaie est l'Euro (anciennement Escudo) se compose de 10 millions d'habitants et s'étend sur 92.000 km².

Deux bandes verticales vertes (explorations) et rouge (sang de la lutte pour l'indépendance) avec armoiries (rôle du Portugal dans les grandes découvertes) au centre (1911).

L'adoption de la version actuelle du drapeau coïncide avec l'instauration de la République du Portugal en 1911. Du côté du mat et occupant les 2/5 de la largeur du drapeau, la couleur verte symbolise l'espoir et trouve peut être son origine dans la croix d'Avis, dynastie ayant accédé au trône en 1385. La couleur rouge occupe la largeur extérieure et représente le courage et la sang versé dans la lutte pour l'indépendance.

Centrées sur la ligne de séparation des deux couleurs figurent les armoiries du Portugal : une sphère armillaire, sept châteaux et cinq écus azurs. La sphère armillaire se compose de cercles traduisant les mouvements des astres autour du globe terrestre: cet instrument d'astronomie rend hommage aux navigateurs portugais et à leurs nombreuses découvertes. La tradition populaire associe aux sept châteaux d'or présents sur le support rouge les sept villes conquises au XIIème siècle par Alphonse Ier Henriques, premier roi du Portugal à l'origine de l'indépendance du pays. L'écu blanc central abrite cinq écus : l'hypothèse la plus répandue rapproche ces écus des cinq rois maures défaits par Alphonse Ier Henriques durant la bataille d'Ourique ou des cinq boucliers perdus durant la même bataille. Chacun des écus contient cinq besants (monnaie d'or de l'Empire byzantin) symbolisant les cinq plaies du Christ.

 
  Le drapeau Portugais.







requete invalide supp ip