Selinunte et Erice

Selinunte: Fondée en 628 av J.-C. par des habitants de Megara Hyblaea (au nord de la Sicile), elle devint rapidement une cité puissante de part sa position au bord de la mer. Afin d'étendre son pouvoir vers la mer Tyrrhénienne, elle fut souvent en guerre contre les Elymes de la cité de Ségeste. En 409 av J.C., elle fut assiégée par les Carthaginois et résista pendant neuf jours. Toute la cité fut saccagée, les temples renversés et pillés. 16000 personnes furent tuées. Depuis, le site n'a guère changé. Seul le temple E a été entièrement relevé et le temple C dont seul un portique est restauré.

Le site archéologique de Selinunte se compose de l'Acropole (composée de 5 temples et protégées par 1260 mètres de remparts), et du plateau de Marinella situé à l'est où se situe le Temple E (entre autre) du plus pur style dorique.

- L'Acropole: plateau surplombant la mer, cette zone comporte les Temples A, B, C, D et O. Le plus ancien est le Temple C (580-550 av
J.-C.): il est situé sur la partie la plus élevée du plateau. Dédié à Apollon, il comportait 6 par 17 colonnes de 1,94 mètres à la base. Actuellement, 14 colonnes résistent et suportent encore une partie de la corniche. Trois de ses métopes sont exposées au musée archéologique de Palerme.

Le Temple C

- Le plateau de Marinella: ici, trois Temples cohabitent: les Temples E, F et G. Le plus majestueux, est sans aucun doute le Temple E (465-450 avant J.-C.) dédié à Héra. De style dorique classique, il mesure 68 mètres sur 25 et est composé de 38 colonnes. Quatre de ses métopes sont exposées au musée archéologique de Palerme.

Le Temple F et G depuis le E Le Temple d'Héra (Temple E)

Les colonnes de pierre (tuf), étaient à l'origine recouvertes d'une épaisse couche de stuc qui était poli à l'imitation du marbre. (La Sicile ne comportant pas de carrière de marbre, seuls des colonnes de tuf furent employées pour la construction des temples). C'est sur le stuc qu'était appliquée la décoration polychrome.

Erice: Ville au sommet du mont San Giuliano d'une hauteur de 756 mètres. Cette ville fait partie de mes préférées comme le Puy en Vellay en France ou Obidos au Portugal. Cette ville Fortifiée a conservé son caractère médiéval avec ses remparts, ses ruelles pavées et ses maisons en pierre. Son château Normand fut édifié sur un ancien temple que les Phéniciens dédièrent à Astarte ou Aphrodite pour les Grecs ou Vénus pour les Romains.

Ah, au fait, n'oubliez pas la petite laine, même en plein mois d'août car la fraicheur dans le brouillard est au rendez vous !!

Fenêtres géminées de la tour de guet du XIIIe siècle vue depuis l'église Matrice. Tours médiévales du château Normand vue depuis le jardin du Balio.


requete invalide supp ip