Alep.

Bien connu pour ses savons (depuis l'Antiquité), la ville se distingue aussi par sa vieille ville, son imposante citadelle, la Grande Mosquée et ses souks qui totalisent près de 10 km d'allées étroites comme dans un labyrinthe où épices, or, étoffes, tapis, savons, pistaches, noix de cajou et une multitude d'objets vous attendent. Il est impossible d'en sortir sans rien acheter !

La Grande Mosquée
La Grande Mosquée d'Alep

Mentionnée dès 1780 avant J.-C. comme la capitale du puissant royaume amorrite de Yamhad, la ville d'Alep est une des plus ancienne place habitée sans interruption. Au Xe siècle la ville acquit une remarquable importance avec la dynastie chiite des Hamdanides, auxquels on doit la partie d'origine de la citadelle. Avec l'avènement de Zanki, un émir d'origine turque, puis avec le règne de son fils, le célèbre Nour ed-Din (1146-1174) la ville prend son aspect actuel en relevant les murailles de la citadelle et en agrandissant les souks.

Puce La Grande Mosquée: elle fut construite au départ au temps du calife omeyyade Souleiman (715-717) qui souhaitait dépasser les splendeurs de la mosquée de Damas. Suite à de multitudes dévastations au fil des siècles par les Abbassides, les Byzantins, les Mongols, elle nous apparaît aujourd'hui tout simplement avec son minaret de l'époque seldjoukide (XIe siècle) et une immense esplanade pavée de dalles de marbre. A l'intérieur sont rassemblés les reliques de Zacharie, le père de Saint Jean Baptiste.

La mosquée avec son minaret. L'esplanade de la Grande Mosquée. Détail des marbres.

Puce La citadelle: véritable chef d'oeuvre de l'art militaire médiéval fut construit durant le XIIIe siècle. A partir de 1210 un large fossé est ajouté autour de la citadelle et des flancs inclinés à 48 degrés apparaissent. L'entrée de la citadelle avec sa rampe d'accès et sa puissante tour de défense devaient décourager les assaillants. Cependant cette place forte fut prise par les Mongols en 1260 puis par Tamerlan en 1400. A l'intérieur vous y trouverez la superbe salle du Trône (restaurée en 1980) et une multitude de pièce à ciel ouvert où alternent pierres jaunes et noires.

Détail des fortifications. L'entrée de la citadelle avec sa rampe d'accès. A l'intérieur de la citadelle.