Saint Siméon (Qalaat Seman).

Site de pèlerinage après la mort du Saint (459), Siméon resta trente six ans au sommet d'une colonne. Quel exploit ! C'est au début du Ve siècle qu'un modeste moine du nord de la Syrie inaugure une nouvelle forme de pénitence: vivre au fil des ans sur une colonne de plus en plus haute pour se rapprocher des cieux. Né vers 386, Siméon quitta sa famille dés son adolescence pour rejoindre un groupe d'ascètes. Se singularisant par la rigueur de ses ascèses (Discipline de vie visant à la perfection spirituelle), il s'abstenait de nourriture pendant une semaine alors que ses condisciples ne jeûnaient que deux jours. Puis, sa renommée grandissant, le nombre de visiteurs venant le solliciter grandissait; c'est alors qu'il se fit dresser une colonne de 2,50 m qui au fil des années atteignit 18 m afin de s'isoler.

La façade sud: l'entrée principale. Détail d'architecture.

La construction du site fut entrepris dès 472 et terminée à la fin du Ve siècle. Le site situé sur une colline au nord ouest d'Alep comprend plusieurs bâtiments: le Martyrion, la façade sud, l'Octogone, la basilique Orientale et le baptistère.

L'arrière de la basilique Orientale. L'octogone et les restes de la colonne. Porte de la voie processionnelle.